lundi 31 décembre 2012

Sunday

Mais depuis combien de temps n'avions-nous pas eu un dimanche à la maison, tous les trois ?
La multitude de visites pour fêter Rose, les repas de famille prévus depuis belle lurette, les amis pas vus depuis longtemps, les fêtes de fin d'année.

Et là, tiens, un dimanche de libre.

Et Rose qui se décide à faire une grosse sieste. Petite dormeuse, va.

C'est le moment où jamais de décider si je garde ma chevelure de Pocahontas ou bien si je reviens à une coupe dynamique d'inspiration années trente. J'ai dégoté un site génial - the beauty department -  pour faire de jolies coiffures. Si j'arrive à en faire une, je garde mes cheveux longs !

Crash test !


Un côté romantique ébourriffé qui me convient parfaitement, Pocahontas a de beaux jours devant elle, je garde mes cheveux longs. C'est décidé, je me fais une coiffure de ce genre au moins une fois par semaine ! Avec de l'entraînement, je n'aurai peut-être plus mal aux bras.

Y'a plus qu'à refaire pour le réveillon de ce soir...

samedi 29 décembre 2012

à petit pas...

... tourne en avant, joli moulin,
à petits pas le temps s'en va
tourne en avant, joli moulin,
le temps s'en va mais ne revient pas...

C'est le temps des berceuses ici, le temps pour bébé Rose, le temps de s'abandonner... les coliques sont parties, ouf, la vie est plus chouette. Petit à petit, je me repose, et recommence à fabriquer quelques petites choses pour moi et pour les autres (entendre "pas pour Rose", qui a déjà été bien gâtée).

Et le temps d'un chocolat chaud, je confie Rose à son papa et tricote un snood en 8, ça monte vite et me procure un immense sentiment de satisfaction : en une journée, c'est bouclé !


Je n'ai pas pris de modèle, tout est fait au pif, même les torsades plates.

Sinon, euh... je ne sais que faire de cette bulle de blog que je délaisse de plus en plus, faute de temps. Continuer ? Laisser là cette chronique racontant mes créations ? Je réfléchis... J'ai beaucoup de retard dans les photos, pas assez de temps et d'inspiration pour écrire (alors qu'avant ça venait tout seul, mais où sont mes neurones, ma fille m'aurait-elle à ce point dévalisée ? ;-)

En attendant, de belles fêtes  à ceux qui passent par ici.