mercredi 22 juin 2011

Capuche


Il y a des semaines et des semaines qu'elle est finie, mais le temps ne se prêtait pas à l'essayage...
Et puis un jour, il a bien fallu... qu'il pleuve ! Ce jour-là, c'était un jour en famille, au bord de l'eau, avec un repas simple mais délicieux dans le ventre. Alors qu'une moitié de famille s'échauffait la gorge à coup de digestif maison, Petit Soeur et moi nous sommes échappées pour faire des photos... et vous montrer enfin LA capuche.

La capuche, telle que je me la représentait, devait être assez légère et peu volumineuse pour être rangée dans le sac à main à la place d'un parapluie, être un brin romantique et me faire penser aux capes d'antan.
Après le découpage approximatif (pas trouvé de patron, alors même pas peur, on se dit que ça va bien le faire) d'un rectangle pour la capuche et d'un trois-quart de cercle pour la cape, l'assemblage hasardeux des deux, il s'avère que ça pourrait être pire, je continue donc en faisant une doublure fleurie.
Finalement, le tissu est un peu trop rigide à mon goût, la capuche ne tombe pas très bien, mais elle est assez grande pour y loger un chignon (marre des capuches inadaptées !).
Me reste tout de même à trouver un joli bouton pour fermer... chut !

lundi 13 juin 2011

Je sais pas si t'es au courant..

... mais tu as un napperon dans le dos !
Certes, dit de cette façon, ça donne l'impression d'être un peu farfelu. N'empêche, ça me démangeait d'intégrer les napperons de famille dans mes vêtements depuis longtemps, mais ceux que j'avais en ma possession étaient crochetés dans un fil trop gros. Et puis, une trouvaille dans un vide-grenier plus tard - 4 napperons délicats échangés contre deux livres - et un achat chez Toto... (et bien sûr un après-midi de découpe et d'assemblage un peu hasardeux) : 
*patron maison inspiré d'un haut fétiche. Tissu Toto. Bijou Les Pingouins. Jardin parental.
J'aurais aimé pouvoir dire avec fierté que ma surjeteuse y est pour quelque chose dans cette réalisation, malheureusement, elle a subi quelques désagréments : une aiguille cassée, ainsi qu'un désenfilage en règle des fils exécuté brillament par... Shuya-le-chat. Ne comprenant pas tout aux explications alambiquées de Singer, j'attends une hypothétique illumination. Et une nouvelle aiguille.
Bon dimanche.

samedi 4 juin 2011

Back

Je n'étais pas là, mais je n'étais pas loin. J'étais silencieuse ici, mais bavarde ailleurs. 
J'ai beaucoup travaillé, lu, arpenté les brocantes, fait de nouvelles rencontres, et eu envie d'autres choses... 
Et même quand je n'étais pas là, certaines d'entre vous sont passées par là, m'ont laissé des petits mots. Merci. Car tout à coup, j'ai furieusement envie de me remettre à coudre !
Rien de fini à vous montrer, mais quelques projets alléchants dans les tuyaux. Patience, encore un petit peu. Pour le moment, je gambade et je décore mes pieds au soleil.